Monde des émotions, 1

Toute résistance est inutile

Toute résistance est inutile

« … le football américain et les ragots. Ces deux choses ont toujours décidé de mon existence. » page 5

 

 

 

Être fidèle à son rêve.

 

 

Dallas, désirant s’éloigner de la tutelle de son père, obtient d’aller vivre en résidence à l’université. Suite à une malheureuse expérience, elle décide de ne plus tomber amoureuse d’un footballeur. La vie lui réserve des surprises. Son père obtient le poste d’entraîneur de l’équipe de football de son université. De plus, lors de la première soirée de fête, Dallas rencontre un jeune homme séduisant, intéressant, qui n’a qu’un seul défaut qu’elle découvre par hasard : il fait partie de l’équipe de football! Présence rapprochée du père, ragots et manigances, revoilà Dallas replongée dans ce dont elle désirait s’éloigner. Entre Carson et elle, les relations sont très complexes. Carson a planifié un programme strict pour être à la hauteur des attentes de sa famille. Dallas désire convaincre son père que son rêve de danser, c’est sérieux. Des événements les éloigne ou les rapproche permettant qu’ils s’apprivoisent et qu’ils s’entraînent à se faire confiance.

 

 

 

Un roman réaliste dont le thème est l’apprentissage du bonheur. L’auteur a, une fois encore, choisi le milieu universitaire pour y camper des personnages sympathiques, affables et séduisants : Dallas et Carson. Ils ne sont ni libertins ni rebelles ni béni oui-oui. Chacun cherche sa place dans un cadre de règles établies et de règles tacites. L’intrigue est limpide sans être insipide. Le football américain y occupe une grande place, et le rêve de la danse, présent en sourdine, demeure un élément capital. L’amie qui remet les pendules à l’heure et qui favorise également l’épanouissement de Dallas veille sur eux. L’intérêt est maintenu par le développement des caractères, les personnages grandissent sans se scléroser pour autant. La figure parentale est toute aussi intéressante que celles des jeunes adultes. Littérature de détente à fertile contexte émotif. Un titre de la littérature: New adult. Rachel Boisvert

 

 

 

Carmack, Cora

 

La Martinière J, 2016

 

284 p. Fiction

 

 

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress