Monde de la Science fiction

Gingo

Gingo« L’inquiétude de ces années-là fut due à l’émergence d’un phénomène terrifiant. Une nouvelle engeance apparut, celle d’enfants et d’adolescents capables du pire. » p.9

Comment contrôler cette menace sociale?

Jade, de la cité Bleue, travaille dans la Cité Blanche chez Ben et Viv. Lorsque Viv décide qu’il est temps d’avoir un enfant, elle a recours au Service d’e-maternité. En compagnie de Ben, elle s’y rend pour procéder aux examens prévus afin de connaître à l’avance la qualité de l’enfant à naître de leur union. Déçus par les résultats, ils optent pour l’@-toption qui leur garantit un enfant sur mesure. Le travail de Jade consiste à s’occuper de cet enfant. Jade et Alban désirent aussi un enfant. Toutefois, puisqu’ils résident dans la Cité bleue, leur démarche diffère. Ils doivent obtenir la permission des autorités pour éviter la naissance d’enfants potentiellement dangereux. Leurs lignées recelant une probabilité de ce type, Jade et Alban doivent se résigner à l’adoption. Après une formation particulière, on leur confie Gingo, un enfant sourd et étiqueté comme enfant en retard dans son développement physique et mental. L’adaptation est pénible, mais l’attachement et l’amour s’installent. Gingo présente plus d’aptitudes que ce que suggèrent les rapports officiels. Gingo, Jade et Ben cheminent vers un avenir inéluctable. Néanmoins ce qu’ils ont perçu chez Gingo nourrit un espoir que Jade ne peut étouffer.

De la lignée des dystopies, c’est un roman d’anticipation sur l’évolution de l’organisation sociale dans un monde déjà annoncé dans le roman « 1984 » de G. Orwell. Sarah Cohen-Scali y décrit avec talent un monde divisé en classes sociales selon qu’ils adoptent ou non la prise en charge totale de leur vie par la technologie. L’intérêt du roman tient particulièrement sur la conception d’un enfant. Viviane et Jade envisagent toutes deux d’avoir un enfant. Or, dans la cité Blanche, la technologie est le facteur clé de la réalisation du rêve par l’e-conception. Dans la cité Bleue, cela relève de la soumission à la décision des autorités. Gingo est un personnage attachant et son évolution racontée avec véracité est crédible. Il incarne, dans une société dite intelligente, la question de tolérance en ce qui concerne la différence. L’interaction de Jade entre ces deux mondes permet de voir en alternance les deux facettes de cette société. La domination et la sujétion s’y vivent autrement que jadis, mais elle est fort réelle. Ce roman annonce-t-il un mode de vie dans lequel on a déjà pied?

Cohen-Scali,Sarah

Gulf Stream, 2018

349 p.; Électrogène

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress