Mondes imaginaires

Fer au cœur

Fer au coeur« Il n’y avait dans tout Pérennia qu’une seule et unique destination pour les réprouvés. » p.81

Quand la vie bascule.

Maïan et Léonardo se rencontrent dans la Ville-Basse de Pérennia. Ils ont tous deux échoué là en raison des règles draconiennes décrétées par le Père, despote intolérant, gouvernant la ville. Grâce à la sollicitude de Volco, Maître du feu, et de Lanaé, aveugle veillant sur le destin de tous, Maïan et Léonardo survivent à leur malheur, tant bien que mal. L’ingéniosité et les connaissances de Léonardo sont mises au service du bien-être et de la réadaptation de Maïan, incapable de se tenir debout. Sforza, prince déchu et confiné à la Ville-Basse, veut tirer profit de l’un et de l’autre pour assouvir son désir de régner sur Pérennia. Maïan devient La Fille-de-Fer, figure emblématique du courage. Elle accepte d’endosser ce rôle pour marcher en tête de l’affrontement entre les dirigeants de Pérennia et les bannis de la Ville-Basse.

Cette dystopie dépeint une société dirigée par un tyran dans laquelle chacun est soumis à des règles rigoureuses relevant de la Vertu! Les manquements à ces règles sont sanctionnés des pires sévices. Maïan et Léonardo forment un remarquable duo de personnages. Léonardo fait preuve d’une grande compassion à l’égard de Maïan et s’investit totalement dans la tâche de l’aider à retrouver son autonomie. Maïan accepte cet aide avec impatience et froideur. Cette héroïne n’apprend rien de ses expériences passées et en paie le prix. L’enjeu qui anime chacun les éloigne l’un de l’autre et les conduit vers un destin personnel à la mesure de leurs choix. Un roman agréable à lire malgré la lourdeur du contexte; l’auteur excelle dans ce genre. Les réflexions comme les questionnements que soulèvent ses romans me paraissent fort pertinents. R. Boisvert

Helliot, Johan

Gulf Stream, 2017

280 p., Électrogène 3

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress