Monde de la Science fiction

Memorex

Memorex

« – Reviens vers moi Rhéa. Reviens ici. J’ai besoin de toi. » p.16

Jusqu’où peut aller un père?

Rhéa vit dans un collège huppé de la Californie, loin de sa famille, loin de ce qu’il en reste. Sa mère est morte dramatiquement dans ses bras il y a un an, et depuis, son frère jumeau, gravement blessé, n’est plus le même. Elle se sent perdue. Elle fait tout ce qu’elle peut pour ne pas être à son tour victime de ce passé. Elle trouve en Isle, une consœur, et en Kim, un enseignant, des bouées de sauvetage l’aidant à tenir la tête hors des eaux troubles. Quelque temps avant de partir pour Star Island, Rhéa reçoit un message profondément énigmatique qui la tourmente. En dépit de cela, elle part rejoindre son père sur son île privée où sont installés ses laboratoires de recherches scientifiques. Une cérémonie à la mémoire de sa mère y est prévue. C’est avec affliction qu’elle s’y rend en compagnie de son jumeau Aïki et sa petite amie. Tout ce qu’elle souhaite est que la cérémonie aide chacun à tourner la page.

Un roman de science fiction au suspens bien ficelé. Le thème de la robotique y est traité de façon plausible en arrière-plan à la détresse de l’héroïne. Rhéa, autour de laquelle l’intrigue se déploie, est un personnage vraisemblable. Elle jugule sa colère et tente de maintenir son esprit loin des attaques extérieures. Elle aspire simplement à maîtriser sa peine et à vivre en paix. Aïki, son frère jumeau, tout d’abord dans l’ombre, se glisse subrepticement à l’avant-scène. Les chapitres mis en page dans une typographie différente le ramènent à la vie de façon soutenue et, à prime abord, ambiguë. La structure est habile particulièrement dans cette ambiguïté choisie par l’auteur. Ceux qui aiment l’action n’en seront pas privés, car les situations inquiétantes ne manquent pas. Tout compte fait, c’est un bon roman d’aventures. R. Boisvert

 

Van Wilder, Cindy

Gulf Stream, 2016

Électrogène, thriller, 399 p.

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress