Monde des émotions, 1

La Belle rouge

La belle rouge« Il est là. Debout. Raide comme un piquet sur ce bitume sale et luisant. En partance. » p. 15»

« Mais (Marje) elle a toujours aimé ça, éclairer les ténèbres de la nuit avant de s’élancer. Une préface lumineuse à son départ. » p. 17

 

Rencontre   de deux univers…

Abandonné par sa mère, Kader vit dans un centre pour jeunes. Il a seize ans, l’enfermement lui pèse et, menacé de transfert dans un environnement plus strict, il se rebiffe. Une lettre venue de sa mère laisse filtrer une lueur d’espoir, il s’enfuit. Marje sillonne le pays depuis plus de vingt ans au volant de sa «Belle rouge », clé de sa liberté fermement conquise. Kader est aussi secret que Marje est réservée. Chacun cultive son jardin. Kader se faufile à l’insu de Marje à bord de la « Belle rouge » et Marje, à son cœur défendant, accepte d’accorder un bout de chemin à ce passager clandestin.

Un roman qui se lit d’un trait. Le lecteur embarque dans un voyage court, mais combien captivant. Ces cent trente pages racontent une aventure émouvante entre deux personnages se rejoignant plus qu’ils ne le pensent. À leur façon d’être et de parler, ils communiquent au-delà des mots. L’auteur a mis en valeur une qualité essentielle aux relations humaines, le respect. Un roman percutant pour adultes autant que pour jeunes. Une seule ombre au tableau, la banale historiette d’amour entre les intervenants. Montez à bord de «La Belle rouge » pour une virée touchante. R. Boisvert.

Loyer, Anne

Alice, 2016

130 p., Tertio

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress