Mondes imaginaires

Le marteau de Klavelan, 02: L’ombre du cardinal

« Une ombre m’avait guidé jusqu’ici, sur le pont qui enjambait la Chabeuse. » p.9

 

Vers d’autres Marteau de Klavelan 02_cieux….

Malgré, avenir incertain, Philippe n’entend pas demeurer là où il n’a plus raison d’être, il lui faut trouver où prendre racine. Il décide alors de partir sans pourtant savoir où aller. Contre toute attente, sa déroute le mène chez le cardinal. Il accepte l’hospitalité de ce dernier tout en sachant pertinemment que cela ne peut être que provisoire. Au moment où il décide de quitter, le vent tourne et il reporte son départ à plus tard. Une fois encore, Philippe se retrouve engagé dans une situation ne semblant pas être à sa mesure.

Dans ce tome, le milieu où évolue Philipe diffère. On est désormais placé dans le tourbillon entre les pouvoirs ecclésiastiques et le monde de la cour ducale. Philippe doit composer avec ce milieu dans lequel Marco devient son guide attentionné. Ce cardinal magouilleur est un personnage quelque peu véreux dans la vie, toutefois, il est très dévoué à Philippe, son protégé. Une nouvelle amitié se bâtit. L’ami d’hier, Benoît, refait surface en s’étant positionné du côté de la cour. Pièges, escarmouches et complots sont des jalons de ce nouveau bout de chemin de Philippe. Jeanne, un personnage dans le rôle de faire-valoir de Philippe, apporte un élément d’intérêt dans la peinture des mœurs de la cour. Le style de l’auteur ne faiblit pas. L’action a changé de milieu sans y perdre. À lire et à suivre dans « Le fauconnier trompeur » R. Boisvert

Mercier, J.Y.D.Gilbert

2017

Le marteau de Klavelan, 02 : L’ombre du cardinal

Format électronique; Amazone et Kobo

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress