Hors sentiers

Aux petits mots, les grands remèdes

Aux petits mots les grands remedes« Moi je les ( les mots ) voyais autrement, comme des pansements. En application locale, précise, pour qu’ils diffusent leur principe actif. » p. 13

Biblio quoi???…

Alex, de milieu aisé et cultivé, choisit de devenir thérapeute. Convaincu que la fréquentation de personnages fictifs peut permettre de solutionner des problèmes personnels, il a étudié afin de mériter l’étiquette de bibliothérapeute. Soigner par la lecture, quel bonheur pour lui. Délaissé par Mélanie, la femme de sa vie, il se consacre totalement à ses clients. Yann, un ado amoché suite à un accident de voiture, vivant en reclus, a recours à Alex pour améliorer sa capacité de communication. Anthony, footballeur célèbre et idolâtré, sollicite une thérapie secrète pour surmonter son anxiété. R. Chapman, vendeur de montres coûteuses, décide de se payer cette thérapie pour reprendre sa vie en mains et reconquérir son bonheur conjugal. Professionnel et compétent, Alex trouve pour chacun le livre à conseiller. Alors que tous avancent vers la guérison, Alex semble stagner dans son désir de revoir Mélanie. Serait-il un cordonnier mal chaussé?

Un roman à la gloire de la littérature et de ses bienfaits… un peu d’ironie, peut-être dans le propos? Ce texte n’est ni terne, ni beige, ni pédant, ni rasant, il est déridant. Chacun des personnages traités par ce bibliothérapeute apporte une touche personnelle à la relation à la lecture. Professionnel à souhait, Alex s’intéresse à ses patients sans s’y attacher. Il se préoccupe d’eux, même en dehors des séances. Son amour pour Mélanie le tracassant continuellement en sourdine, lui confère un caractère humain et émotif. « Il ne laisse personne indifférent » comme l’affirme sa mère. Le texte est parsemé de mots d’esprit sur la médecine, et sur la littérarité. La lecture trouve en ce bibliothérapeute, un apologiste fanatique. Les œuvres suggérées en thérapie sont répertoriées en fin de volume avec les données bibliographiques. D’autres œuvres mentionnées ne le sont pas… à vous de noter. À ne pas rater si la lecture vous touche d’une façon ou l’autre R. Boisvert

Uras, Michael

Préludes, 2016

  1. p.

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress