Monde réaliste

Flannery

Flannery« Entrepreneuriat, c’est mon premier cours de la journée. » p. 10

 

Dernière année de secondaire….

La dernière année d’études du secondaire réserve tourments et tournants à Flannery. Elle a dix-sept ans et le grand amour de sa vie depuis l’enfance, le magnifique Tyrone, est désigné par un enseignant pour faire équipe avec elle afin de réaliser un projet en entrepreneuriat. Quel bonheur! Quelle chance inouïe! Tyrone lui propose un thème original et enthousiasmant. Assujettie à une vie familiale étriquée entre une mère irresponsable et un jeune frère gâté, elle s’investit dans son projet, car elle veut réussir son secondaire. Pendant ce temps sa vie sociale, déjà limitée à Amber, se rétrécit quand cette dernière tombe amoureuse. Flannery, davantage préoccupée des autres, met un long moment avant de prendre sa place.

Un roman d’émotions. La famille, l’amitié et l’amour forment les trois axes de ce texte. Flannery, une adolescente effacée, évolue dans la vie sans cynisme et sans agressivité, tout en cherchant, presqu’à son insu, un peu d’amour. Elle vit dans une indifférence de surface, un isolement involontaire, mais elle vit. La mère d’abord amusante, devient lourde en cours de route. Le contexte, un milieu scolaire en fin de parcours du secondaire, encadre avantageusement le déroulement. L’écriture est fluide et adaptée à un récit fait par une adolescente. Le roman se termine, comme il se doit, sur le bal et l’après bal. Un roman de passage vers l’autonomie. R. Boisvert.

Moore, Lisa

Boréal, 2016

Inter, 342 p.

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress