Monde des émotions, 1

Fé M Fé

fe-m-fe« Un jeudi, alors que je pratique mes techniques de décollage dans le corridor de l’édifice de la rue De Gaspé, je fais la fameuse découverte qui va changer ma vie pour de bon. » p. 16

 

Être ou ne pas être…

 

Fé, bientôt quinze ans, s’inquiète de découvrir comment elle vivra son bonheur. Fé est son véritable nom, elle le porte depuis assez longtemps pour en connaître le poids. Mais ce qui est nouveau pour elle, c’est de s’interroger sur son orientation sexuelle. Nonobstant des grands-parents très aisés, sa famille vit dans de modestes conditions dans le quartier Villeray où  se retrouve « l’esprit de village en milieu urbain ». Sa mère est assez bohème et son père plutôt spécial. Dans ce contexte familial, Fé surnage avec indifférence. Elle a une passion pour le violoncelle, une amie fidèle et un copain empathique. Sa rencontre avec Félixe, coiffeuse d’origine brésilienne, réveille en elle des émois dont elle ne sait que faire.

Un roman réaliste dans lequel les tourments d’une adolescente quant à son orientation sexuelle sont abordés avec vraisemblance.  Ce roman est un portrait très chargé en raison de la multiplicité des éléments présentés plus ou moins succinctement en arrière-plan de l’héroïne. Le catalogue des catégories de gens pouvant avoir une réaction face au lesbianisme est presque complet. Toutefois, la brève dépression nerveuse du père et les miraculeux travaux d’après-midi à l’école semblent arrangés par le gars des vues. Le récit est au « Je ». Divers niveaux de langue sont utilisés, dans les dialogues cela va de soi, toutefois leur mixité dans le corps de la narration peut déranger. Un roman pouvant ouvrir vers des discussions sur le thème de l’orientation sexuelle. R. Boisvert

Amélie Dumoulin,
Québec Amérique,  2015
232 pages

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress