Monde de la Science fiction

Trop humaine

Trop humaine« Elle n’avait plus l’arrogance de se croire humaine. » page 8

 

Là où l’humain reprend pied…

 

Marie entre dans une nouvelle phase de vie. Victor n’est plus. La déception sans borne que ressent Marie face au mutisme de Victor l’amène à se résigner à ce qui lui semble à priori la seule issue : accepter de se soumettre à Münde. Elle connaît maintenant son origine… ses origines et cela la préoccupe grandement. C’est le prix à payer pour être parfaite. Où sera la limite de cette vie? Le temps passant, Marie réagit au fait d’être l’humain parfait dont le rôle est de servir de prototype d’une armée de soldats devant assurer à Münde le contrôle du monde. Elle découvre comment elle pourrait contrer les plans de ce monstre et trouve une aide inespérée.

 

 

Suite de « Resurrectio », teinté de science fiction, de suspens et de fantastique ce roman est tout aussi intéressant. Les personnages du premier tome se retrouvent dans l’arrière-fond de la nouvelle vie de Marie. Le bref éclair d’une vie normale qu’elle a connue la hante. Déjà quelque peu rebelle, elle le devient plus intensément. Les agissements de Münde la dégoûtent de plus en plus. Forte et responsable, Marie ne baisse pas les bras. Ce roman est de facture particulière : on y découd Marie. L’auteur, à l’imaginaire  florissant et original, offre dans ce tome un roman savoureux. À lire. Rachel Boisvert

 

Sarn, Amélie

Seuil, 2015

236 p.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress