Monde de la Science fiction

Les substituts, 02

 

substituts-02« Ils sont bannis, elle veut les guider. » page couverture

 

Quelles sont les limites de l’abnégation?

 

Dans ce tome, on poursuit la quête de Tya ne rêvant que de rejoindre Jokra, son père, dans un sanctuaire dont il aurait trouvé le secret. Se sentant responsable des Substituts libérés du joug des Très Hauts, elle offre de les guider vers cet ailleurs où il devrait faire bon vivre. Ceux qui acceptent de la suivre s’engagent alors sur un chemin parsemé d’embûches et de désillusions. Parmi eux, un rival réussit à usurper le rôle de guide dans un but beaucoup moins noble que celui de Tya. Isolée du groupe par inadvertance, elle met tout son espoir dans les communications privilégiées qu’elle a avec son père. Grâce à ces communications, elle découvre les traces d’un monde passé, celui des Anciens. Traces qui pourraient être un lien vers le monde futur. De son côté, Nin, son frère, captif de Liron, cherche sans relâche sa sœur afin de rétablir un climat plus sain entre les bannis. Il atterrit dans un monde souterrain, où un descendant des Anciens le place face aux agissements de ces derniers. Les bannis auront encore des choix à faire… Quel sera alors le rôle de Tya?

 

 

Ce roman fait partie des textes de science fiction traitant des sociétés futures en mettant en scène une société inféodée à la technologie des communications. Tout n’a pas été mis en place encore et certaines failles, d’un récent passé, sont à  ravauder. Les bannis deviennent ceux qui auront un rôle à jouer dans la remise à l’équilibre de cette société future. Le rôle de Tya dépasse celui de n’être que leur guide vers le Sanctuaire. Trois personnages sont les axes de la marche vers un lendemain imprévisible : Tya, chef de file animée de bienveillance; Liron, despote vindicatif et Nin, lien intermédiaire entre l’authenticité de Tya et la fourberie de Liron. L’alternance entre les chapitres dans lesquels on suit à tour de rôle Tya et Nin est entrecoupée de chapitres en italique dédiés aux interventions de Jokra. Une structure permettant de ne pas perdre le fil d’Ariane dans ce labyrinthe. Ce roman amène à se questionner sur les enjeux de l’avancement dans ces mondes dits «  intelligents ». En terminant de lire, le premier tome, je me posais la question : Pourquoi une suite? Réponse : Parce que l’auteur voulait nous mener encore plus loin dans cette société future. S’arrêtera-t-il là? À voir. Rachel Boisvert.

 

Heliot, Johan

Seuil Jeunesse, 2014

322 p.

 

 

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress