Monde de la Science fiction

CIEL 1.0: Hiver des machines

 

CIEL 01 Hiver des machines

« Toujours plus vite, toujours plus efficace, telle était leur devise. » p. 08

 

Promesse de bonheur utopique… menaçant…

 

Quel bonheur de vivre en un temps où tout est si bien organisé. Ce tout étant sous le contrôle de CIEL dont l’objectif est de sauver la planète. Toutefois, ce monde idyllique vacille lorsque les robots semblent se dérégler. Placées dans cette situation catastrophique, cinq personnes ayant un lien d’appartenance familiale réagissent. Convergeant vers un rendez-vous organisé par l’aïeul, elles se retrouvent sans moyen de communication en raison d’une panne planétaire. Une question se pose indéniablement: CIEL a-t-il perdu la tête?

 

« L’hiver des machines », un titre qui ne m’attirait guère. Je hais l’hiver! Les circonstances m’ont conduite à le lire à l’été. J’ai traversé cet hiver en quelques heures. Quelle structure! De Tomi à Jenny, la situation est passée à la loupe des points de vue de générations diverses et de convictions personnelles variées. Il est rare qu’une telle multiplicité de personnages de premier plan soit aussi réussie. Chacun a su me convaincre de le suivre. C’est un roman intense qui donne à réfléchir sur l’évolution technologique. Rachel Boisvert

 

Heliot, Johan

Gulf Sream fr., 2015

242 p.

 

 

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress