Monde réaliste

Trois fois rien qui font tout

 Trois fois rien«Quand on vit dans une famille décalée comme la mienne, on comprend très vite que l’amour dépasse les seuls liens du sang. » page 14

 

Des nouveaux standards familiaux…

 

Olivia, presque dix-sept ans, fait partie d’une famille hors normes socialement traditionnelles. Deux pères et un frère composent son univers familial. Olivia raconte au « je » son quotidien. Elle se questionne sur son passé, envisage son avenir et, surtout, se préoccupe du présent des siens. Elle veut aider ses pères adoptifs submergés par des problèmes pécuniaires, elle secoue son frère enfargé dans ses ambitions… et ses battements de cœur l’inquiète un peu.

 

Olivia est une jeune fille à l’aube de l’adult-ère fort charmante. Elle vit en assumant ses choix; des choix parmi lesquels la priorité n’est pas de soi évidente. Cette lecture offre une brève vacance à Los Angeles sans le tapage habituel. Il y a là des gens qui y vivent en dehors de la turbulence souvent présentée au cinéma. Un bon moment de lecture de détente sans heure creuse. Les diverses situations sont amenées de façon plausible. Ni fleur bleue, ni eau de rose, ni eau de vaisselle, un roman coulant de source sereine envers et malgré tout. Rachel Boisvert

 

 

Lewis, Stewart

 

La Marttinière, 2015

269 p

 

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress