Nouvelles

Jon

Jon« J’ai de la peine pour lui. Il aurait mieux fait de mourir.» :- page 9

 

Une vie à la dérive…

 

Qui est Jon? Que fait-il sur ce lit d’hôpital? Qui lèvera le voile?

 

 

Une nouvelle littéraire saisissante. Un texte bref dont la structure est remarquable. L’usage de la ritournelle dans un texte aussi dur est astucieux. On devine assez tôt pourquoi Jon est sur ce lit, mais on risque de se fourvoyer sur ce qui se cache dans sa nuit. La fin est une chute réussie, percutante à souhait. Une seule ombre au tableau, le choix des illustrations. Elles me semblent quelque peu enfantines. Le texte s’adresse à de grands ados et aux adultes. Espérant que la présentation matérielle ne détourne pas les lecteurs de cette nouvelle. Un livre de 86 pages dont le texte n’occupe 67 pages. Un texte court ne signifie pas: texte pour enfant. Une nouvelle à lire pour l’émotion, à relire pour la dégustation.  Rachel Boisvert

 

Blackman, Malorie

Bayard, 2014

86 p.

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress